Objectif Transat 2022

Réunir un maximum d’équipages français pour la RORC Transatlantic Race 2022, c’est l’objectif que nous nous sommes fixé au Yacht Club de France. Envie de participer ? Alors voici quelques informations pour vous :

Comme nous vous l’indiquions dans notre dernière newsletter, le YCF est partenaire du Royal Ocean Racing Club (RORC) et de l’International Maxi Association (IMA), pour la RORC Transatlantic Race qui partira le 8 janvier 2022 de Lanzarote en direction des Caraïbes.

Le départ est dans moins de 10 mois et ce type d’épreuve nécessite une certaine logistique, ce pourquoi il est bon d’anticiper et de prendre les devants.

Afin de mûrir au mieux votre décision, nous vous rappelons que cette transat est singulière par bien des aspects :

  • Alors que pour de nombreux équipages la traversée de l’Atlantique se pratique souvent en rallye, la RORC Transatlantic Race est bien une course au large (OSR Catégorie 1), qui s’inscrit dans le cadre du championnat annuel du RORC, entre la Rolex Middle Sea Race à Malte, et la RORC Caribbean 600 à Antigua.
  • Elle est destinée aux voiliers modernes (plusieurs classes), aux classiques et aux multicoques.
  • Elle s’adresse aussi bien aux équipages expérimentés qu’aux plus novices, en double ou en équipage.
  • Elle bénéficie de toute l’organisation du RORC, assurant une traversée hivernale sécurisée avant la saison de régates aux Antilles.

Nous vous communiquerons les instructions de course dès qu’elles seront disponibles.

Compte tenu de l’intérêt grandissant pour les courses au large, nous espérons que de nombreux équipages français seront au rendez-vous à Lanzarote. Cette longue période de crise sanitaire n’a fait que renforcer notre envie de naviguer et cette transat arrive au bon moment pour répondre à cette attente largement partagée.

Notre équipe dédiée à cet événement est disponible pour répondre à vos questions, alors n’hésitez pas à nous contacter à transatrace@ycfrance.fr.

Photo © James Mitchell

Le Yacht Club de France devient le partenaire du RORC pour la prochaine édition de la RORC Transatlantic Race

La RORC Transatlantic Race 2022 concrétise une collaboration entre deux éminents yacht clubs ; le Royal Ocean Racing Club et le Yacht Club de France qui s’unissent pour la prochaine édition d’une course de 3000 milles nautiques (5500 km) entre Lanzarote et les Caraïbes.
Le Yacht Club de France, basé à Paris, souhaite élargir son programme de courses et a donc décidé d’établir une alliance avec le Royal Ocean Racing Club et l’International Maxi Association afin de promouvoir auprès de ses membres et clubs alliés, la RORC Transatlantic Race déjà courue depuis quelques années. Les bateaux IRC modernes, ainsi que les yachts classiques sont invités à participer à la 8ème édition de cette course annuelle qui a attiré par le passé des compétiteurs venus du monde entier.
« Pour accompagner l’intérêt pour la course au large toujours croissant en France et parmi nos membres, nous sommes très heureux de nous associer à l’un des clubs de course au large les plus actifs et les plus renommés au monde – le Royal Ocean Racing Club. Nous aurons l’honneur de remettre un Trophée au nom de notre club et de participer à la promotion de la RORC Transatlantic Race auprès de nos membres et à travers nos 32 clubs alliés en France », explique Philippe Héral, président du Yacht Club de France.

Les spectaculaires montagnes volcaniques de Lanzarote offrent une toile de fond impressionnante alors que la flotte de la Rorc Transatlantic Race se dirige vers les îles Caraïbes © James Mitchell

La RORC Transatlantic Race qui est la plus longue des courses au large du Championnat du RORC, comprenant plus de 20 événements, a été initiée il y a quelques années pour rallier la célèbre RORC Caribbean 600, et ainsi permettre aux membres du RORC et aux propriétaires de Maxi Yachts de
traverser l’Atlantique en course avant d’entamer la saison de régates dans les Caraïbes.

« Nous sommes très heureux de travailler aux côtés de nos collègues du Yacht Club de France, l’un des plus anciens yacht club français (1867), pour promouvoir cette course auprès de ses membres et clubs alliés, et d’ainsi ouvrir l’événement à un plus large public. » a commenté James Neville, Commodore du RORC.

Depuis son édition inaugurale en 2014, la RORC Transatlantic Race a été courue en association avec l’International Maxi Association qui décerne chaque année un impressionnant trophée d’argent au vainqueur en temps réel (Line Honours winner) et cette tradition perdurera en 2022.
Andrew McIrvine, Secrétaire général de l’IMA, a déclaré : « Depuis que Charlie Barr a traversé l’Atlantique pour la première fois au début des années 1900 à bord de sa goélette à trois mâts, ce parcours a continuellement attiré de nombreux marins qui ont de ce fait partagé un rêve commun. 
Qu’il s’agisse d’un propriétaire passionné d’un maxi yacht, d’un IRC moderne ou d’un yacht classique, d’un équipage expérimenté ou novice, ceux qui ont participé à la RORC Transatlantic Race ont accompli leur ambition et nous sommes ravis de travailler aux côtés du RORC et du Yacht Club de France pour offrir à des marins cette opportunité. »

La RORC Transatlantic Race partira le 8 janvier 2022 de Lanzarote aux Canaries sous le patronage de Calero Marinas.

Pour plus d’informations : http://rorctransatlantic.rorc.org/

Arriver dans les Caraïbes est toujours spectaculaire pour les équipes participant à la course transatlantique RORC de 3000 nm © Arthur Daniel

A propos

THE ROYAL OCEAN RACING CLUB:

  • Fondé en 1925, le Royal Ocean Racing Club (RORC) est principalement connu pour la course biannuelle du Fastnet et l’Admiral’s Cup, événement international par équipe. Chaque année, le RORC organise une série de courses au large de sa base de Cowes ainsi que des régates côtières dans le
    Solent
  • Le RORC collabore avec d’autres clubs nautiques pour promouvoir leurs courses au large et fournit un soutien marketing et opérationnel. Dès sa première édition en 2009, la RORC Caribbean 600, basée à Antigua et première course au large dans les Caraïbes, a été un succès. Le RORC a étendu son
    expertise organisationnelle en créant la course ‘RORC Transatlantic Race’ de Lanzarote à Grenade. La première a eu lieu en novembre 2014
  • Le RORC compte 4000 membres et un club-house basé à St James’ Place, dans Londres. Après une fusion avec le Royal Corinthian Yacht Club à Cowes, il dispose maintenant d’un superbe club-house à l’entrée du port de Cowes
  • RORC website: www.rorc.org @RORCracing
  • Facebook: www.facebook.com/RoyalOceanRacingClub/
  • Instagram : www.instagram.com/rorcracing
  • Twitter : twitter.com/rorcracing

INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION:

  • La International Maxi Association (IMA) représente les propriétaires de Maxi yachts dans le monde
  • Reconnue en 2010 comme la classe internationale de Maxi yachts par World Sailing, l’IMA a le droit exclusif d’organiser des championnats du monde pour les Maxi yachts. Le président de l’IMA est Benoît de Froidmont, le secrétaire général est Andrew McIrvine, ancien commodore et amiral du Royal Ocean Racing Club
  • L’IMA est étroitement associée à la RORC Transatlantic Race depuis sa création. L’IMA est enregistrée à Genève, dispose d’une base à Porto Cervo et d’un bureau au Royaume-Uni, pour les sujets techniques et de rating. Elle a deux classes affiliées (les Maxi 72s, et les Class J) et une classe associée (la Classe Wally). La fonction de l’IMA est de guider, structurer et encourager les courses de maxi yachts dans le monde
  • La règle IMA définit et catégorise les maxi yachts : elle vise à englober tous les maxi yachts et à favoriser tout développement qui a un effet positif sur la construction et la performance de maxi yachts
  • L’ IMA Transatlantic Trophy est remis au premier monocoque en temps de la RORC Transatlantic Race
  • internationalmaxiassociation.com

YACHT CLUB DE FRANCE:

  • Le Yacht Club de France est l’un des plus anciens clubs nautiques en France et l’un des plus importants au monde. Le club a été créé durant le second Empire. Il a reçu le patronage impérial  par Napoléon III
  • Les membres sont des passionnés qui partagent la même approche de la mer. Alliant tradition et modernité, initiative et innovation, ainsi que les valeurs traditionnelles du marin : compétence, responsabilité, respect, solidarité, humilité et bonnes manières dans une course ou une régate. Le Yacht Club de France et ses 56 clubs alliés s’efforcent de promouvoir ses valeurs à tous. Le Yacht Club de France entre au XXIe siècle avec l’ambition affichée par ses fondateurs il y a près de 150 ans : partager une passion et transmettre des valeurs
  • Website: https://ycfrance.fr/
  • Facebook: facebook.com/YachtClubdeFrance
  • Instagram :  instagram.com/yacht_club_de_france/
  • LinkedIn :  linkedin.com/company/yacht-club-france

IRC RATING:

  • Le RORC, leader dans les systèmes de rating et en coopération avec l’UNCL – Union Nationale de la Course au Large, a créé l’IRC – le certificat de notation internationale (International Rating Certificate). L’IRC est un système de rating reconnu par World Sailing et le principal système de mesure et notation des yachts de course dans le monde.
  • Le rating IRC est administré conjointement par le Bureau de notation du RORC à Lymington, au Royaume-Uni, et le Centre de calcul de l’UNCL à Paris, France
  • Le RORC Rating Office est le centre technique du Royal Ocean Racing Club. Il est reconnu mondialement comme un centre d’excellence pour la mesure des bateaux.
  • Pour plus d’information sur l’IRC au Royaume-Uni : rorcrating.com et globalement : www.ircrating.org
  • Médias sociaux : @RORCrating @IRCrating

Transat Jacques Vabre – Direction la Martinique !

Le Yacht Club de France est fier d’être partenaire de cette 24e édition de la plus extrême des Transats en double.

Pendant toute la préparation et la durée de la course, nous accueillerons dans nos salons parisiens les équipes d’organisation ainsi que les skippers et leurs partenaires. Nos membres contribueront aussi à plusieurs initiatives autour de l’environnement et l’innovation.

De plus, au moins deux membres du Yacht Club de France ont prévu d’être au départ : Nicolas D’Estais et Olivier Delrieux en Class40 et nous pouvons surement compter sur Franck Cammas en Ultim, …

Le parcours

Un départ du Havre et une arrivée dans la Baie de Fort-de-France, et 3 marques de parcours différentes, pour arriver ensemble :

  • L’archipel du Cap Vert pour les Class40,
  • L’Archipel Fernando de Noronha pour Multi50 et Imoca,
  • et Trindade et Martin Vaz, avec 7 500 miles de course pour Ultim.

Le décryptage du parcours par Charlie Dalin

Suivez la Transat Jacques Vabre sur les médias sociaux :

Marine Legendre entre au Pôle Course du YCF

Elle est jeune, passionnée de voile et elle s’est lancé un sacré défi : courir la prochaine Mini-Transat en solitaire. Son enthousiasme et le professionnalisme de sa préparation ont su convaincre les membres de la Commission Navigation du Yacht Club de France : Marine Legendre sera le premier Talent de notre nouveau Pôle Course !

La création du Pôle Course du Yacht Club de France porte sur deux piliers. Le premier, appelé « sportif » regroupe et entraine des équipages de membres du club pour porter notre image sur les plans d’eau, qu’ils soient français ou étrangers. Le second, nommé « talent », a pour but d’accompagner de jeunes marins semi-professionnels dans leurs projets. Pour le club, c’est une opportunité d’accroître sa visibilité, et pour les membres, de découvrir de plus près l’aventure de ces navigateurs. Il est effectivement prévu d’organiser des rencontres, à terre et en mer.

Avec son projet de Mini-Transat, Marine Legendre est la première à rejoindre l’équipe. Elle a 31 ans et est consultante en Finance et Systèmes d’Information pour le cabinet de conseil EY à Paris. Petite-fille d’un Capitaine de Vaisseau de « la Royale », passionnée de voile depuis son plus jeune âge, elle a découvert la navigation en famille. Après un apprentissage classique en école de voile, elle commence la régate à 17 ans, dans la baie de Toulon, avec son père et son grand-père. Depuis elle enchaîne les courses et affine sa pratique sur tous les plans d’eau. En 2019, elle a décidé d’aller dans le « grand bain » en participant à la fameuse Mini-Transat en solitaire, le « baptême du feu » pour tous les amateurs de course au large.

La Mini-Transat est une course transatlantique en solitaire, en autonomie totale, sans assistance et sans communication avec la terre. Elle se dispute à bord du plus petit bateau de course au large, le mini 6.50m. L’édition 2021 reliera Les Sables-d’Olonne à Saint-François en Guadeloupe, avec une escale aux Canaries, pour un parcours total d’environ 4000 milles nautiques. Départ prévu le 26 septembre 2021 !

Fin 2019, Marine acquiert un bateau, et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du fameux Pile-Poil, le « 902 », qui termine 3ème au général en 2019 (skippé par Benjamin Ferré), et second en 2017, avec une certaine Clarisse Cremer… qui vient de prendre le départ du Vendée Globe ! S’en suivent une découverte du bateau et les premiers entrainements en solo.

Pogo 3 – Pile Poil

En 2020, l’employeur de Marine décide de l’accompagner en devenant le partenaire principal du projet, désormais intitulé :  «  Marine_sur_la_ligne » (à suivre sur les réseaux sociaux). Ce cabinet s’adapte aux contraintes de la navigatrice, et lui propose notamment des aménagements de planning pour lui permettre de se concentrer à 100% sur son projet durant certaines périodes.

En juillet, et sous sa nouvelle livrée noire et jaune, Marine court ses 1,000 milles qualificatifs entre Lorient, l’Irlande et La Rochelle. Puis elle fait sa première course de la saison : « Les Sables – Les Açores – en baie de Morlaix », qui se déroule en 3 étapes de 200, 470 et 500 miles. Elle finit la saison avec « Le Trophée Marie Agnés Péron ».   Depuis le bateau a rejoint le chantier pour l’hiver.  Nous commencerons la saison 2021 par une conférence au club dès que ce sera possible… puis Marine reprendra les entraînements de février à avril, avant quelques courses au printemps et durant l’été. Viendra alors le grand départ pour la traversée de l’Atlantique. A suivre !

Le mot de Marine :

« Je suis très honorée d’être accompagnée par le Yacht Club de France pour mon projet Mini Transat 2021. J’éprouve une certaine fierté à l’idée d’être associée à cette prestigieuse institution qui porte les valeurs de la mer depuis plus de 150 ans. J’ai eu la chance de découvrir le Yacht Club de France et son « esprit club » en participant aux cocktails mensuels et en régatant avec Eric Levet sur Ilhabela II

De ces rencontres, à terre et en mer, j’ai compris que nous partagions une certaine idée de la plaisance, à savoir : « Naviguer pour le plaisir ! », car c’est bien cette motivation qui m’anime, même sur une course qui associe des professionnels et des sponsors. Amatrice éclairée et passionnée, je serai heureuse de partager mon expérience et de porter les couleurs du YCF lors de cette course mythique et sa préparation, pour le faire rayonner, auprès des jeunes notamment. »

Suivez Marine sur les réseaux sociaux: