La naissance d’un Class40 par l’artiste Mickaël Plihon (alias Ernest de Jouy)

L’artiste Mickaël Plihon (alias Ernest de Jouy) accompagne Nicolas d’Estais dans la naissance de son nouveau Class40. Suivez l’évolution hebdomadaire de la gestation de son bateau construit chez  Multiplast – Groupe Carboman sur plans VPLP design.

Semaine 3 : Lorsque toutes les sections du moule sont alignées et fixées, on peut enfin les relier par des longs tasseaux en bois. La forme du bateau apparaît et ce n’est pas anodin !⁠

Semaine 2 : Pour construire le moule du bateau, une section de coque est érigée tous les 40cm afin de matérialiser sa forme en 3 dimensions.
Chaque coupe est numérotée en fonction de sa distance à l’avant du navire (par exemple 9600 = 9.6m). Grâce à ce squelette de 12m x 4.50m, la précision obtenue est partout largement inférieure au millimètre !

Semaine 1 : « Au début il n’y a rien, juste l’axe navire matérialisé sur le plancher. On découpe numériquement les sections du moule en bois dans lequel sera drapée la coque du bateau et on prépare leur assemblage »

Photos : Ernest de Jouy

Transat Jacques Vabre – Direction la Martinique !

Le Yacht Club de France est fier d’être partenaire de cette 24e édition de la plus extrême des Transats en double.

Pendant toute la préparation et la durée de la course, nous accueillerons dans nos salons parisiens les équipes d’organisation ainsi que les skippers et leurs partenaires. Nos membres contribueront aussi à plusieurs initiatives autour de l’environnement et l’innovation.

De plus, au moins deux membres du Yacht Club de France ont prévu d’être au départ : Nicolas D’Estais et Olivier Delrieux en Class40 et nous pouvons surement compter sur Franck Cammas en Ultim, …

Le parcours

Un départ du Havre et une arrivée dans la Baie de Fort-de-France, et 3 marques de parcours différentes, pour arriver ensemble :

  • L’archipel du Cap Vert pour les Class40,
  • L’Archipel Fernando de Noronha pour Multi50 et Imoca,
  • et Trindade et Martin Vaz, avec 7 500 miles de course pour Ultim.

Le décryptage du parcours par Charlie Dalin

Suivez la Transat Jacques Vabre sur les médias sociaux :

Le Class40 le plus rapide de l’Ouest ?

Multiplast a démarré le 1er décembre la construction du moule de son tout premier Class40, qui sera mis à l’eau en juillet prochain. Fruit d’une collaboration avec le cabinet VPLP, ce 40 pieds commandé par l’Italien Andrea Fornaro sera suivi d’un deuxième exemplaire mi-août pour Nicolas d’Estais, voire d’un troisième en vue de la Transat Jacques Vabre.

Le Class40 a le vent en poupe

Dominique Dubois et Yann Penfornis ont décidé de prendre les risques associés à la création d’un moule. Le paradigme était jusqu’à maintenant, notamment pour les Imoca ou Ultimes : une équipe achète le premier moule et essaie de l’amortir en les louant ensuite à d’autres teams.
C’est extrêmement rare pour nous de prendre ce risque. La dernière fois, c’était pour le Formule 40 Jet 40 en … 1986 !
L’attractivité de la Class40, tant pour les sponsors que pour des amateurs éclairés souhaitant se mesurer à des professionnels, en fait un support idéal pour les grandes courses à venir : Transat Jacques Vabre, Route du Rhum, Tour du monde,…
VPLP croit aussi dans cette classe, comme l’explique Vincent Lauriot-Prévost : « On a effectivement mené notre petite enquête, on a redessiné les bateaux existants en les passant dans notre logiciel de CFD pour déterminer les avantages et les inconvénients des différentes options. Toute cette période préparatoire et exploratrice, qui nous a pris trois mois, a clairement représenté un investissement pour nous, mais on avait décidé de le faire. »
Rendez-vous cet été pour les premiers bord de Nicolas sur ce nouveau support !