Première étape, premiers bilans

Marine Legendre (Talent du YCF) termine 16e de la première étape de la MiniTransat EuroChef.
Elle fait un bilan de ces 11 jours de mer.
Bilan matériel : très peu de casse sur cette étape! J’ai passé beaucoup de temps à préparer le bateau aux petits oignons avant de partir, ça valait le coup!
Au premier empannage je fais une grosse boulette et fais un trou vraiment très moche dans mon spi max. J’ai passé plus de 5 heures à le réparer avec une petite sieste au milieu, car les émotions ça épuise… Et ça a tenu jusqu’au bout!
Sinon pour le reste : un capteur d’angle de barre de spare cassé, une poulie de pied de mât fatiguée, mon amure de spi à changer, l’aérien à refixer, l’étanchéité à revoir, la barre à resserer… et vérifier mon meilleur copain le pilote qui ne m’a pas lâchée de la course mais présente quelques bugs à élucider!
Bilan personnel : j’ai bien réussi à gérer le stress le jour J alors que le mois précédent la course a été assez difficile pour moi. J’étais bien en mer même si je me suis quand même demandée plusieurs fois ce que je foutais là!
J’ai bien géré la solitude ce qui me rassure pour la 2ème étape mais surtout : j’ai essayé de profiter et positiver en toutes circonstances!
Bilan énergétique : en ce qui concerne le bateau, avec ma pile à combustible et mon panneau solaire, c’était Versailles sur Pile Poil. Par contre de mon côté une vraie cata… je n’ai rien mangé les 48 premières heures. Ensuite j’ai essayé de me forcer mais je n’ai mangé que 4 plats en 10 jours et grignotté un peu. J’étais très faible et j’ai perdu beaucoup de poids, à ne pas reproduire sur l’étape 2!
Bilan sommeil : jamais fait une sieste de plus de 20 minutes. J’ai plutôt bien réussi à dormir et à me reposer. J’appréhende quand même la 2ème étape car c’est dur de se détendre quand le bateau part en gros surf sous spi, faut s’accrocher!
Bilan sportif : trop contente d’avoir fait partie du groupe de tête les 2 premiers jours et d’avoir su recoller en fin de course. J’attendais la météo quotidienne comme si c’était noël et j’ai vraiment pris du plaisir à l’analyser et à faire ma propre stratégie. Mes empannages progressent et le dur travail des deux dernières années commence à payer!