NYYC Invitational Cup – On ne va pas se mentir….

… nous n’étions pas au niveau.
Nous avons pris énormément de plaisir et remercions sincèrement Jacques Pelletier d’avoir rendu cette expérience possible.
Nous n’étions pas au niveau : les tacticiens et barreurs étaient pour la plus part issus de l’Olympisme, les équipages plus agiles et pour la majorité, déjà entrainés sur le bateau.
Nous avons découvert un bateau rapide, sur, vif et pointu : le Melges IC37. Nous avons appris à chaque instant, vécu des moments intenses et exceptionnels, en mer comme à terre.
Nous avons ramassé les bouées, au sens propre et au sens figuré, mais nous avons fait de belles rencontres, nous avons rappelé l’existence du YCF et nous reviendrons … préparés !
Plutôt qu’une longue histoire, que chaque membre d’équipage partagera avec plaisir son expérience au bar du club. Je vous propose quelques images retraçant ces moments.

Et les vidéos des résmésé de chaque journée: : Jour 1, Jour 2Jour 3Jour 4 et Jour 5.

 

 

La DRHEAM-CUP et le Yacht Club de France main dans la main

Jacques Civilise, créateur et organisateur de LA DRHEAM-CUP, Philippe Héral, président du Yacht Club de France, et Jean-Philippe Cau, président de l’UNCL, ont signé lundi à Paris une convention d’organisation conjointe de la troisième édition de LA DRHEAM-CUP (18-27 juillet 2020), dont le Yacht Club de France devient le nouveau club support.

Après les deux éditions, de 2016 et 2018, avec un franc succès sportif et populaire, la troisième édition de LA DRHEAM-CUP se tiendra en 2020.
La recette reste : une grande course au large OPEN, ouverte aux amateurs comme aux professionnels, à tous les bateaux et à tous les formats (solitaire, double, équipage), qui s’appuie sur le triptyque compétition-partage-fête et fait la part belle au développement des relations humaines (l’acronyme DRHEAM signifie Développement des Relations Humaines et Applications Management), aux jeunes et aux femmes.

NYYC Invitational Cup – Jour 1 et 2

Une première journée est courrue dans des airs trés légers à l’exterieur de la baie. La seule course du jour est remporté par les japonais.

Le scond jour nous fait découvrir l’interieur de la baie avec un vent établit au dessus de 16 knts. Les 3 manches démontrent la supériorité du Yacht Club de San Diego dans des airs trés “shifty”.

Après 3 jours d’entrainement et quatre courses, nous cherchons toujours les réglages. Le Melges 37 est extrément plaisant et sur à naviguer, mais trés exigent. Une forte expérience de dériveur semble être un avantage à bord… Nous observons, écoutons et testons afin d’améliorer nos performances.

La vidéo des courses du 2ème jour.

Résultats après 4 courses.

 

NYYC Invitational Cup – Cérémonie d’ouverte

En ce lundi, la troisième journée d’entrainement s’est clôturé par une suberbe Cérémonie d’ouverture de la 6ème NYYC Invitational Cup.

Entrainement jour 2

Dorian est passé emmenant avec elles quelques nœuds de vent et la totalité des nuages. Nous sommes autorisés à sortir à 14 heures 30. Quelques bord seuls, suivi d’un petit test de vitesse avec les Japonais. Nous découvrons un plan d’eau avec des variations fortes de vent, principalement en direction.

Les choses sérieuses comme vers 16 heures lorsque nous entrons dans un groupe d’une dizaine de bateau tournant entre deux bouées. C’est serré, vif et rapide… et assez grisant. Une bonne séance d’entrainement en flotte.

NYYC Invitational Cup – 1er jour d’entrainement à Newport

Après des voyages sans soucis, tout l’équipage est bien arrivé jeudi soir à Newport, RI en passant par Boston.
Vendredi, prise en main rapide du bateau et première sortie d’entrainement. Basiquement, le Melges IC37 est un grand dériveur : ça accélère vite, ça gite fort, et chaque coup de barre met un équipier par terre si les appuis ne sont pas solides.
Après 3 heures de navigation et un petit speed test avec nos (nouveaux) amis anglais du Itchenor Yacht Club nous rentrons au mouillage pour sécuriser le bateau avant le passage de la tempête Dorian dans la nuit.
Au-delà de découvrir le bateau, le chalenge de la journée reste le poids : afin de naviguer à 9, l’équipage devait perdre dans l’été 27 kilogrammes. A 48 heures de la pesée officielle, nous sommes à 687 kg… pour 686 maximum autorisé.

Pour perdre les derniers 1,000 grammes nécessaire, chacun choisit ses derniers efforts et abstinences : « qui dort dine », « je vais faire des longueurs », « un petit sauna », et séance de sport pour tous demain à 9h avant la pesée officielle pour évacuer les dernières goutes d’eau.
Programme de l’apéro : Eau gazeuse, tomates, carottes et céleri… puis 8 œufs (à 9…) et une salade.

NYYC – Invitational Cup – J-6

Les entrainements n°3 et 4 se sont déroulés à bord de l’Ange de Milon au cours des 2 derniers week-ends d’aout.

Le départ pour la NYYC IC (New York Yacht Club Invitational Cup) est en fin de semaine.

L’équipage est composé de :

  • Jacques Pelletier – Barreur – skipper
  • Bill Hughes Leclerc – “Boat Captain”
  • Pierre Ferand – Numéro 1
  • Flore Jambu-Merlin – Piano
  • Vincent Roubertie – Embraqueur
  • Edouard Cohen-Tenoudji – Embraqueur
  • Aymeric Champeil – Grand Voile
  • Carole Lajous – Bastaques
  • Sébastien David – Tacticien

Vous pouvez retrouver sur le site du NYYC de nombreuses informations :

3ème titre de Champion du monde pour Yann Marillet !

Le championnat du monde 2019 de 6mJI à Sinebrychoff  a été remporté par Philippe Durr à la barre de Junior (SUI77), avec pour équipiers : Nicholas Berthoud, Kaspar Schadegg, Yann Marilley (membre du YCF) et Alexandre Nicole. La compétition a été féroce et lors remise des prix,Philippe Durr ravi a rendu hommage à ses concurrents et, en particulier à la deuxième place Patrick Monteiro de Barros, à bord de Seljm (POR 4) et la troisième place Hugo Stenbeck sur Sophie Racing (SUI132) , et leurs équipages qui ont terminé ce Championnat à égalité de points avec Durr et seulement perdu au décompte de la dernière manche.

 

 

31ème PATENT CUP

Du 23 au 26 juin 2019 à Porquerolles
La Patent Cup a été fondée en 1989 par Frédéric Benech (membre du YCF) et Peter Franck. Elle propose au monde de la Propriété Intellectuelle partageant sa devise (« Sailing, Friendship and Fun ») de se retrouver chaque année sur des plans d’eaux différents dans le monde entier.

Pour cette 31ème édition, 16 Grand Surprise se sont affrontés sur de magnifiques parcours autour de Porquerolles pendant 4 jours.
Parmi les équipages Australiens, Néo-Zélandais, Brésiliens, Canadiens, Américains, Néerlandais, Allemands…. 2 bateaux français skippés par des membres du YCF :
– Jean-Pierre Colas et Laure de Tocqueville-Armengaud terminent 4ème au classement général et
– Frédéric Benech termine 7ème.
Les Brésiliens retrouvent leur score de 2016 et 2017 en remportant à nouveau la coupe.

De gauche à droite : Frédéric Benech, Quentin Monegier du Sorbier, Frédéric Gaillarde, Isabelle Griès, Jean-Pierre Colas, Laure de Tocqueville-Armengaud

Rolex Fastnet 2019 – Vive la France !

Une Rolex Fastnet Race humide et rapide, dans laquelle 9 des 10 catégories sont remportés par des Français, dont 2 par des membres du YCF.

Pour la 4ème fois, sur 8 participations, Noël Racine gagne en IRC 4, avec son JPK 10.10.

Noël Racine et son équipage
Noël Racine et son équipage

Jacques Pelletier (Vice président) avec plus de 10 participations en 40 ans remporte la catégorie IRC 1, après avoir mené la flotte pendant plus de 50 heures. A son bord, trois membres : Pierre Ferrand, Christophe Marchand et Sébastien David (Vice président).

Un doublé de l’Ange de Milon (Milon 41) après sa victoire dans Cowes Dinard il y a quelques semaines.

Thierry Mercier à bord de son Bavaria Match 35, Exec Avenue – Yameh a été contraint d’abbandonner. 

Aussi croisé en route vers le Fastnet, dans 30 noeuds et une mer formée,  le Cigare Rouge de Jean-Marie Patier portant le guidon de membre. Nous reconnaitrons à son bord Catherine Chabaud, sur la ligne d’arrivée.

Tous les résultats

Articles : Foggy Dew lead armada of dreamers, Just when they thought it was safe…

Retrouvez plus d’informations dans la presse, sur le site de la Rolex Fastnet Race ou lors de notre prochain cocktail (4 septembre).